Archives de l’auteur : Alphée Roche-Noël

le piège autoritaire

En inaugurant ce blog, après trois mois de mobilisation des gilets jaunes, nous nous risquions à la conjecture avec un billet intitulé « la violence et l’ordre : 1848-2019 ». Ce thème était aussi la conclusion d’un petit livre écrit au … Continuer la lecture

Publié dans histoire au présent | Laisser un commentaire

la république du soupçon

Quand il demande, dans un texte récent, «où est passée ta liberté ? », on peut dire que Rapeloche n’y va pas avec le dos de la cuiller. Mais il a raison de dénoncer le régime carcéral auquel nous nous sommes … Continuer la lecture

Publié dans histoire au présent | Laisser un commentaire

après le drame

Dix jours après l’assassinat terroriste de Samuel Paty, je ressens le besoin d’ajouter ces addenda à un texte publié récemment, « sur le prétendu “séparatisme” ». Il ne s’agit pas de nuances, mais de réflexions supplémentaires, à côté desquelles je … Continuer la lecture

Publié dans affiches rouges | Laisser un commentaire

quand le peuple a la fièvre

La révolte a besoin d’histoire•s. Elle a besoin d’histoire pour s’ancrer dans le temps et passer aux générations futures – comme jalon, espérance, avertissement. Elle a besoin d’histoires pour s’ancrer dans l’imaginaire, y prendre racine, bousculer les cadres de la … Continuer la lecture

Publié dans lire et voir | Laisser un commentaire

10 millions de pauvres sous couvre-feu

Au terme de cette annus horribilis, notre pays comptera 10 millions de pauvres. 10 millions ! La statistique sidère, comme si soudain le seuil psychologique d’acceptation de l’inacceptable avait été dépassé. 10 millions, c’est-à-dire 15 % de la population française. … Continuer la lecture

Publié dans histoire au présent | Laisser un commentaire

sur le prétendu « séparatisme »

Depuis que Macron a osé le mot de «séparatisme», je tourne autour de cet objet inflammable en craignant de m’y brûler les doigts. Fallait-il s’en tenir à bonne distance ? Tenter au contraire de dévoiler la supercherie ? Je ne savais … Continuer la lecture

Publié dans affiches rouges | Laisser un commentaire

chronique d’un mois de septembre

Dans l’épisode précédent, Macron, trop à l’étroit dans l’Hexagone, faisait entendre au monde la voix de Jupiter. Au peuple libanais, il donnait des leçons de démocratie ; à la junte malienne, venue marcher sur ses plates-bandes, il disait son désappointement. … Continuer la lecture

Publié dans histoire au présent | Laisser un commentaire

une politique de la peur

Nous avions laissé Jupiter dans la peine, privé de son command-car, lors d’un 14 Juillet pluvieux. Cette fête, jadis fête de la Fédération, donc de la Révolution, devenue malgré elle fête de la cocarde et du godillot, mais dépourvue de … Continuer la lecture

Publié dans histoire au présent | Laisser un commentaire

César sans son command-car

Triste 14 Juillet pour les amoureux du shako et de l’arme blindée : pour la première fois depuis des lustres, en ce jour de fête nationale, les Champs-Élysées sont restés vides. Place de la Concorde, ci-devant place de la Révolution, … Continuer la lecture

Publié dans histoire au présent | Laisser un commentaire

le remaniement, la 5e et le génie du peuple

La grande affaire de la semaine est le remaniement. Comme souvent il y a deux manières de prendre l’actualité. Nous choisirons la seconde et nous dirons pourquoi. Première manière : l’exégèse docile, dans le genre de la chronique monarchique. Pour … Continuer la lecture

Publié dans histoire au présent | Laisser un commentaire